Audits énergétiques RGE

Un audit énergétique permet de déterminer les travaux de rénovation à réaliser dans votre logement au moyen d’un diagnostic complet des performances énergétiques du bâtiment. 

Sur quoi porte l’audit énergétique ?

  • un état général de l’isolation thermique
  • l’étanchéité à l’air
  • les matériaux du bâtiment
  • certains équipements du bâtiment notamment les appareils de production d’eau chaude sanitaire, de chauffage, d’éclairage et de ventilation
  • vos consommations d’énergies


Que contient l’audit ?

  • A minima deux scénarios de travaux de rénovation performante et écologique dont un scénario répondant aux exigences du label BBC Rénovation obligatoire.
  • Pour chaque scénario : le gain énergétique et environnemental en comparaison du bâtiment existant.
  • Pour chaque scénario : un estimatif financier et le cumul des aides disponibles selon le foyer fiscal.

Envoyez nous vos demandes de devis !

Audit energetique RGE
Audit energetique RGE

Financez votre Audit RGE avec MaPrimRenov'

Votre Audit Énergétique chez la SCOP Houself est certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), et peut être financé à hauteur de 500 € TTC via le dispositif d’aides MaPrimRenov’ sous conditions de ressources. Contactez-nous pour plus d’informations.

  • A tous les particuliers propriétaires bailleurs ou occupants
  • Aux SCI propriétaires bailleurs ou occupants

Avant l’établissement des devis travaux des entreprises.

À  l’achat d’un bien pour compléter votre plan de financement
 
À la suite d’une étude thermique pour débloquer les aides énergétiques

La réglementation évolue !

Avec l’arrivée du nouveau DPE au 1er juillet 2021, de nouvelles réglementations rendent l’audit énergétique obligatoire selon la note obtenue sur ce dernier et sous certaines conditions d’après l’article L. 111-10-4-1 de la Loi énergie climat :

Pour vendre un appartement ou une maison, il est obligatoire :

  • A compter du 1er janvier 2022 si le logement est classé F ou G
  • A compter du 1er janvier 2025 si le logement est classé E
  • A compter du 1er janvier 2034 si le logement est classé D

Pour louer un appartement ou une maison, il sera exigé de le faire :

  • A compter du 1er janvier 2022 pour un logement classé F ou G. Ils seront d’ailleurs interdits à la location dès 2025.

Les logements classés E et D seront respectivement interdits à la location aux 1er janvier 2028 et 2034.

Les aides disponibles

Il ‘agit de la fusion de l’ancien dispositif « Habiter mieux sérénité » et de MaPrimeRénov’, afin de simplifier l’accès aux aides financières et de permettre une meilleure compréhension des aides disponibles par les particuliers.

Plus concrètement, MaPrimeRénov’ Sérénité est un conseil et une aide financière pour assister les ménages aux ressources « modestes et très modestes » dans leur projet de rénovation énergétique globale de leur logement.

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Energie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie sous réserve qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

En contrepartie des aides versées, les entreprises CEE obtiennent des certificats leur permettant d’attester auprès de l’État qu’elles ont bien rempli leur obligation d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie. 

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » est un dispositif qui permet de bénéficier de primes pour financer certains travaux de rénovation énergétique.

Le dispositif se décline en plusieurs aides :

  •   la prime Coup de pouce chauffage
  •   la prime Coup de pouce isolation
  •   la prime Coup de pouce thermostat avec régulation performante
  •   la prime coup de pouce rénovation globale.

L’éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Le prêt peut aller jusqu’à 50 000€ (nouveauté introduite par l’article 86 de la loi de finances pour 2022 ). Le dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.